Durcissement des conditions de crédit, l’optimisation du dossier devient indispensable

Durcissement des conditions de crédit, l’optimisation du dossier devient indispensable
Afin de protéger les particuliers face au risque de “surendettement”, le Haut Conseil de la Stabilité Financière (HCSF) et la Banque de France ont récemment émis des recommandations robustes. Celles-ci incitent les banques à limiter les conditions d’octroi de crédit immobilier à 33 % de taux d’endettement et à fixer des durées maximum de remboursement à 25 ans. Pour obtenir un crédit immobilier en 2020, il faudra donc activer certains leviers comme un calcul des revenus et un meilleur aménagement de ses charges. Pour faciliter ces démarches, les acheteurs pourront compter sur l’expertise de courtiers professionnels et bénéficier d’un accompagnement personnalisé afin d’obtenir la meilleure offre de crédit.
Une redéfinition des règles pour les banques
Après une année 2019, que l’on peut qualifier de record en terme de volume de crédits immobiliers souscrits et dans un contexte de baisse historique des taux ces dernières années, les banques subissent actuellement un contrecoup. Ainsi, pour mettre en application les recommandations formulées par le HCSF, elles vont devoir s’organiser et fixer leurs propres critères d’octroi. Avec une marge de manœuvre de 15%, quota autorisé pour accepter des dossiers affichant un taux d’endettement supérieur à 33%, elles sont progressivement en train de mettre en place une politique adaptée et moins souple. Si elles ont réagi négativement face à ces nouvelles recommandations, en annonçant que 100.000 emprunteurs pourraient être exclus du crédit immobilier, le HCSF, quant à lui, se veut plus modéré en estimant qu’il faudra puiser dans l’épargne des particuliers afin de réduire le taux d’endettement des ménages.
Booster ses chances en aménageant ses charges
En vue de passer sous le seuil d’endettement décidé par une banque, il est possible par exemple de puiser dans son épargne personnelle, soit pour solder des petits crédits en cours, soit pour augmenter l’apport dans le projet.
Pour aménager des crédits en cours et permettre de rendre le nouveau projet d’emprunt viable, il est également possible de se tourner vers un rachat de crédit. Cette opération permet ainsi de rallonger la durée d’emprunt existant, dans la limite des 25 ans, et de favoriser le dossier du nouvel emprunt. Si, jusqu’à présent, les banques étaient peu enclines à proposer des solutions d’allongement, elles pourraient changer leur comportement face à la nouvelle donne.
Enfin, pour optimiser un dossier, l’emprunteur peut éventuellement ajuster son projet et ses ambitions vis-à-vis du bien immobilier acheté, notamment en excluant les travaux du crédit immobilier demandé. En ajustant ainsi ses charges et ses ambitions, il sera donc possible d’optimiser son taux d’endettement et de rentrer dans les nouvelles normes fixées par les banques.
Passer par un courtier de qualité pour mettre toutes les chances de son côté :
Aujourd’hui passer par un courtier professionnel pour l’obtention de son prêt est devenu inévitable, ses connaissances pour le montage d’un dossier qui sera favorable ainsi que ses contacts dans le secteur bancaire sont deux alliés indispensables.
VPI Conseil, le plus gros courtier indépendant des Bouches du Rhône avec ses 6 agences est le courtier de proximité à solliciter. Proche de ses clients pour pouvoir les aider et les conseiller au mieux pour la réussite de leurs projets,
Ils s’engagent à vous suivre du premier rendez vous, jusqu’à la signature du prêt !
N’hésitez pas à prendre rendez vous car la simulation de prêt est gratuite !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest