L’apport personnel n’est pas obligatoire l’ors d’un projet immobilier

L'apport personnel n'est pas obligatoire l'ors d'un projet immobilier
En matière de crédit immobilier, l’apport personnel est une somme apportée par l’emprunteur, issue de déblocage d’une épargne personnelle. Il peut également s’agir d’une donation ou d’un héritage.
Cette somme permet de financer une partie d’un achat immobilier. A minima, on considère que l’apport personnel doit couvrir 10 % d’un projet immobilier ou tout au moins les frais d’acquisition parmi lesquels les frais de notaire, frais de garantie et éventuels frais de dossiers.
Selon les conditions commerciales des banques, l’apport personnel n’est pas obligatoire. Certains établissements financiers acceptent même d’accorder des crédits immobiliers à 110 %, soit 100 % correspondant au prix du bien et 10 % pour les frais d’acquisition. Les emprunteurs ne disposant d’aucune épargne ont tout intérêt à prendre conseils auprès d’un courtier en prêt immobilier. Il est également primordial de présenter un historique financier le plus sain possible, en évitant les découverts et frais bancaires, ce notamment durant les trois mois qui précèdent les démarches.
Pour se constituer une réserve d’argent, il est conseiller de mettre de côté chaque mois. Idéalement, cette somme doit être de 10 % du salaire mensuel soit 200 euros pour un salaire de 2 000 euros.
Pour booster sa capacité d’emprunt, il faut également se renseigner sur son éligibilité aux prêts aidés tels que le PTZ, ou auprès de son employeur pour le prêt 1% patronal.
N’hésitez pas à nous contacter, votre conseiller VPI Conseil trouvera toujours la solution la plus adaptée à votre projet immobilier !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest